La victoire dans le desert

Jésus, rempli de l’Esprit Saint, revint du Jourdain et le Saint-Esprit le conduisit dans le désert 2 où il fut tenté par le diable durant quarante jours. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et, quand ils furent passés, il eut faim. 3 Alors le diable lui dit : Si tu es le Fils de Dieu, ordonne donc à cette pierre de se changer en pain. 4 Jésus lui répondit : Il est dit dans l’Ecriture : L’homme n’a pas seulement besoin de pain pour vivre.

Luc chap 4 v 1

 Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent.

Psaumes 23 v 4

Notre calendrier est régi par des saisons : le printemps, l’été, l’automne et l’hiver. De même, nous avons des saisons dans notre vie spirituelle. Ainsi, la Parole de Dieu distingue 4 saisons spirituelles : une saison pour semer, une saison pour arroser, une saison pour récolter, une saison du désert. Dieu n’est pas que le Dieu du jardin, c’est aussi le Dieu du désert qui n’abandonne pas Ses enfants et qui les aide à le traverser.
En tant qu’un individu, nous passons par des saisons. Nous aurons donc besoin d’être constamment attentifs à la saison dans laquelle nous nous trouvons, pour adopter la bonne attitude et discerner ce que le Seigneur est en train de faire dans nos vies.

Jésus, lui-même est passé par un désert après son glorieux baptême. Le désert arrive souvent après les plus grands miracles et les plus grandes victoires.
Qu’est-ce qui caractérise un désert ?
– C’est un temps difficile où la promesse de Dieu, notre identité, notre raison d’être sont mises à l’épreuve
– C’est un temps de fragilité émotionnelle- C’est un temps de sécheresse où le Seigneur semble absent de nos vies
– C’est un temps de manque, sans élan, sans désir pour les choses de Dieu
– C’est un temps de solitude où on se sent mal compris, mis à l’écart, oublié de Dieu
Jésus est entré dans le désert en tant que Charpentier et il est ressorti en tant que Messie. Même si le désert n’est pas un lieu de réjouissance, il est essentiel.
Pourquoi ? Le désert est une période de transition et d’entraînement entre deux phases de croissance. Contrairement à ce que nous pourrions penser, ce n’est pas une punition. Le Seigneur utilise le désert pour nous transformer, Il va couper dans nos vies tout ce qui n’est pas nécessaire. C’est également une période de test où notre attachement à la promesse de Dieu est éprouvé.
À travers cet enseignement, changeons notre perception sur le désert : ne le voyons plus comme un lieu de destruction mais plutôt comme un camp d’entraînement essentiel pour nous équiper et nous préparer pour notre destinée. Ne nous laissons pas décourager dans le désert car c’est un point de passage. Évitons des erreurs telles que la pitié sur soi, l’accusation envers Dieu. Ne mettons pas les promesses de Dieu en question quand cela devient difficile. L’Oasis dans le désert n’est pas notre finalité. Développons notre persévérance, notre fidélité envers Dieu et mettons notre foi en marche. Ne perdons pas la force de continuer, soyons puissamment encouragés et ne perdons jamais de vue la ligne d’arrivée.

16 fevrier 2020

Date

Prédicateur : Robert BAXTER