“Il leur dit: La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson.”
Luc 10 v 2
“L’amour est patient, il est plein de bonté; l’amour n’est pas envieux; l’amour ne se vante pas, il ne s’enfle pas d’orgueil, il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, il ne s’irrite pas, il ne soupçonne pas le mal, il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité; il pardonne tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout. L’amour ne meurt jamais. Les prophéties disparaîtront, les langues cesseront, la connaissance disparaîtra.”
1 Corinthiens v 13 v 4 – 8
“Maître, quel est le plus grand commandement de la loi? Jésus lui répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.”
Matthieu 22 v 36 – 40
“Or, l’espérance ne trompe point, parce que l’amour de Dieu est répandu dans nos coeurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné.”
Romains 5 v 5
“Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ, lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix.”
Philippiens 2 v 5-8
“Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.”
Jean 13 v 34

“Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.”
Jean 3 v 16

Dimanche Ensemble #8

L’amour de Dieu

Depuis le début de cette crise sanitaire, nous avons reçu plusieurs messages sur la nécessité de nous tenir prêts. À travers ces exhortations, le Seigneur veut nous interpeller sur l’importance de la préparation. Nous devons veiller à notre marche avec Lui pour être des disciples selon Son coeur : des lumières pour notre génération reflétant Sa nature et des ouvriers suffisamment bâtis pour accueillir la moisson qui arrive.
Le Seigneur veut toucher notre génération : en tant que peuple de Dieu, nous nous attendons à une moisson extraordinaire. Mais sommes-nous prêts ? Nos coeurs sont-ils disposés à aimer notre prochain de la même manière que Jésus nous aime ?
Jean 13 v 34 “Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.” Le mot “aimer” ici fait référence au mot grec Agapao, l’amour Agapé.
Qu’est-ce que l’amour Agapé ? C’est un amour authentique, profond, désintéressé.
Pour manifester l’amour de Dieu Agapé, nous devons accepter la crucifixion de notre chair et décider de nous humilier.
Gagner la moisson sans l’amour du Père est totalement impossible. Les miracles peuvent se manifester et amener des foules à accepter la Bonne de Nouvelle de Jésus : mais que deviendront ces personnes si une fois arrivées dans l’église, elles sont confrontées à de l’hypocrisie, à des murmures, à un manque d’amour et ne retrouvent pas le message que nous leur avons annoncé ? Nous les perdrons.
La puissance de Dieu est nécessaire pour libérer les captifs. Mais, si la puissance de Dieu est manifesté sans amour : cela est un gâchis. L’amour de Dieu est l’essence même de l’évangile. Nous devons gagner le défi de l’amour dans l’Église. Le Seigneur nous demande de nous aimer les uns les autres comme Lui nous a aimés : d’un amour Agapé. Le défi est grand.
Mais, soyons encouragés. Le Seigneur nous le demande car nous en avons la capacité. Romains 5 v 5 : “Or, l’espérance ne trompe point, parce que l’amour de Dieu est répandu dans nos coeurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné.” La semence de l’amour a été répandu dans nos coeurs. Nous pouvons avoir des maladresses mais nous avons reçu l’amour de Dieu en nous pour notre génération. Ne reculons pas dans l’amour mais persévérons et progressons de gloire en gloire dans l’amour Agapé.
N’attendons pas d’être “prêts” émotionnellement. C’est possible par Dieu, en Dieu et avec Dieu. Cela nous demandera de faire un choix délibéré en faveur de l’amour Agapé, d’avoir une ferme volonté de manifester l’amour de Christ en dehors des circonstances, des blessures, des expériences passées, du sentiment de rejet, des insécurités, ou même de trahisons… Si nous voulons profondément aimer notre prochain au-delà de “ses imperfections”, le Seigneur va nous accorder Sa grâce pour manifester Son amour.
Dieu est amour, L’amour ne périra jamais. C’est le temps pour gagner le défi de l’amour au sein de l’Église : laissons le Saint-Esprit nous restaurer, nous guérir, libérer nos coeurs et nous remplir. Ne passons pas à côté de cet appel et soyons des ouvriers qualifiés pour la moisson.
17 mai 2020

Date

Prédicateur : Blondel NGUE